4 jours en van dans le Vercors

Tout début juin avant l’été, j’ai décidé d’aller faire un petit tour dans le Vercors avec mon van, autour du Mont Aiguille ! Cela faisait des années que je voulais venir dans ce coin, et j’ai enfin pris le temps de prendre quelques jours pour venir visiter. J’ai donc embarqué une amie à moi dans cette petite aventure rando/van/escalade, et on a profité des sublimes paysages et du soleil !

Sommaire

Arrivée dans le Vercors

Après avoir conduit 4h par les petites routes de montagne entre l’Ardèche et le Vercors, nous voila arrivées à Chichilianne ! Nous nous sommes promenées un peu, avant de trouver le spot pour dormir avec le van. Après avoir cherché sur Maps et Park4night, nous avons décidé de poser le van sur un parking , qui est en fait celui du départ de la randonnée prévue demain. 

 

Le spot pour dormir est plutôt sympa, avec une belle vue dégagée sur les montagnes. On se prépare un petit repas avant la tombée de la nuit, et puis nous allons nous coucher pour être en forme pour la rando de demain. 💤

Le Pas de l’Aiguille, et les hauts plateaux du Vercors

Infos clés

Après avoir passé une bonne nuit de sommeil, on s’équipe pour partir sur la randonné plutôt sportive qui nous attend. Nous sommes déjà sur place pour le départ, ce qui nous arrange bien.

 

Alors c’est parti on enfile nos chaussures et on commence direct par une montée, direction le Pas de l’Aiguille. Nous avons un bon rythme, donc à 9h30 nous voilà arrivées au Pas de l’Aiguille : une jolie vue sur le Mont Aiguille, caché par les nuages.

Quelques centaines de mètres plus loin, nous passons devant un mémorial de la résistance, avec des grottes. Puis nous arrivons sur un joli plateau, où nous passerons devant la cabane de Chaumailloux. Cette petite cabane a été rénovée, et on peut y passer la nuit.

Nous continuons notre chemin en direction des hauts plateaux, à cette époque nous n’avons croisé quasiment personne sur le sentier. Attention toutefois, il est un peu difficile de se repérer sur cette randonnée, veillez à bien télécharger la carte de la rando, ou d’avoir tout simplement une carte papier sur vous.

 

Tous les kilomètres, nous changeons de paysage, entre plaines, plateaux, et vues sur le Mont Aiguille. Cette rando est sportive, mais on oublie vite les efforts avec les paysages ! Nous avons pris notre pique nique face au Mont Aiguille, et nous sommes redescendues pendant plusieurs heures avant de retrouver le camion.

C’est après 8h de marche que nous sommes arrivées au camion,  et nous avons repris la route pour dormir ailleurs. Cette fois ci, nous avons eu moins de chance et avons passé la nuit sur un petit bord de route de montagne. Mais la nuit a été très calme. 

Journée escalade du coté de Chichilianne

Nous avons décidé de mettre notre réveil à la première heure et d’aller au parking juste au dessus de là où on a dormi (sur la route du Serpaton), pour prendre notre petit déjeuner au soleil, avec une jolie vue. On a pris notre temps, et on a préparé notre matériel d’escalade pour grimper sur un spot, juste à côté.

 

Mais une fois arrivées sur place, on s’est rendues compte que les voies d’escalade n’étaient pas équipées, et nous avons cherché un autre spot plus bas, du coté de Chichilianne.

Nous avons grimpé quelques heures sur un spot accessible depuis le petit village de Châteaux Vieux, le site est petit et pas très haut, donc c’est parfait pour les débutantes comme nous ! On a pu faire quelques petites voies, avant de redescendre pour reprendre la route.

 

Nous avons décidé d’aller passer la nuit sur le parking de la station de ski de Gresse en Vercors. Il y avait quelques vans sur ce grand parking, et nous avons profité des derniers rayons de soleil pour se rincer à l’eau froide, ainsi que pour préparer le repas. La vue du spot donnait sur le Grand Veymont : notre objectif rando pour demain.

Ascension du Grand Veymont

Infos clés

8h30 : départ du Parking pour l’ascension, à savoir que c’est un A/R donc on attaque directement dans le dur, avec 1100 de D+. Nous faisons une petite pause de 10 min une fois arrivées à la moitié du chemin à peu près, sous le Pas de la Ville.

 

On en profite pour contempler la vue, et c’est reparti pour l’ascension qui jusque là, était simple. C’est au niveau du Pas de la Ville que cela se complique un peu. Le sentier devient plus aérien, un peu plus technique avec de nombreux pierriers à franchir. C’est la dernière ligne droite avant le sommet du Grand Veymont.

Et voilà, après 2h15 de montée assez physique, nous voilà au sommet du Grand Veymont, avec une vue bien dégagée sur le Mont Aiguille et toutes les chaines de montagnes voisines.  On a donc profité une petite heure au sommet, avant de redescendre au van.

 

Au total 5h environ pour cette rando, puis nous sommes revenues au parking vers 14h, et nous sommes rentrées chez nous. C’était un super petit road trip !

Partagez l'article :

A découvrir aussi

2 jours de trek dans le Chablais

3 jours sur le glacier d’Arolla et nuit à 3000m d’altitude

Les 5 randonnées immanquables à faire dans le Sancy

Mon matériel pour un petit trek, en bivouac